Information à l'intention des acheteurs

Trouver le bon courtier

Vous désirez trouver la maison idéale, au bon endroit et au meilleur prix possible - et vous voulez terminer l’opération rapidement et avec un minimum de soucis. La meilleure manière d’y parvenir est de travailler avec un professionnel de l’immobilier qui comprend vos besoins et aspirations, vos délais et vos limites financières.

Pourquoi vous adresser à un courtier ?

  • Vous gagnerez du temps. Un courtier peut identifier pour vous les maisons qui répondent à vos besoins et écarter les autres.
  • Vous bénéficiez de l’expérience d’un négociateur confirmé. Votre courtier gérera vos offres et vos contre-offres, s’assurant que vous obtenez le meilleur prix possible pour la maison.
  • Il (elle) vous donnera des renseignements corrects. Votre courtier connaît le quartier et peut vous fournir des renseignements précis sur la valeur des maisons du quartier, sur les impôts fonciers, les frais de raccordement aux services publics et les services divers d’aménagement de l’habitat.
  • Vous pouvez toujours compter sur ses conseils avisés. étant donné que votre courtier connaît parfaitement les rouages du processus d’achat, il (elle) pourra vous conseiller sur les options juridiques et financières, et vous recommander une évaluation, une inspection de la maison, et vous mettre en rapport avec des fournisseurs de services.

Choisissez un courtier qui comprend vos besoins.

Voici quelques questions que vous pourriez poser pour déterminer si un agent est fait pour vous :
  • Protégerez-vous mes intérêts ?
  • Avez-vous accès aux renseignements de MLS ?
  • Me fournirez-vous des comparables ?
  • Vous occuperez-vous des détails après la signature et la prise de possession ?
  • Est-ce que je peux vous contacter n’importe quand ?


 

Choisir un quartier
Vous n’achetez pas seulement une maison - vous achetez un emplacement. Même le meilleur endroit au monde ne vous satisfera pas si vous êtes dans un quartier déplaisant. Renseignez-vous sur le secteur de façon à choisir en toute connaissance de cause - et soyez en finale heureux de votre choix.


  • Êtes-vous à proximité des magasins et des aires de loisirs ? être près des magasins, des parcs, des complexes de loisirs, de la poste ou du teinturier vous fera gagner un temps précieux.

  • Est-ce que les gens du quartier entretiennent bien leurs maisons ? Explorez le quartier, gardez les yeux ouverts pour détecter des signes de négligence (pelouses non tondues, maisons ayant besoin d’être repeintes, détritus et appareils ménagers abandonnés un peu partout). Le délabrement du quartier peut avoir une incidence sur la valeur de la propriété.

  • Y a-t-il des écoles dans le quartier ? Si vous avez des enfants, la proximité et la qualité des écoles jouent un rôle de premier plan dans le choix du quartier. Certains établissements scolaires compilent des données (par ex., la moyenne des résultats obtenus aux examens) qui vous aideront à évaluer la qualité de leur enseignement. Une conversation avec des voisins ayant des enfants pourra aussi vous éclairer.

  • Est-il facile d’accéder aux transports ? La proximité des transports publics et/ou d’autoroutes peut vous faciliter la vie pour aller au travail.

  • Le quartier est-il sûr ? Demandez aux services de police locaux. Ils pourront peut-être vous fournir des statistiques sur les cambriolages et autres délits dans le quartier.

  • La valeur des propriétés évolue-t-elle sur le temps ? Le prix des maisons grimpe plus vite dans certains quartiers que dans d’autres. Pour prédire la future tendance des prix, il peut s’avérer judicieux de comparer les prix sur les dix dernières années. Votre courtier immobilier pourra vous procurer des chiffres utiles.

  • Le quartier est-il tranquille ? Soyez attentif au bruit de la circulation routière, aux aboiements des chiens, aux avions et autres perturbations sonores qui risqueraient de vous déranger. Parcourez les environs à différentes heures du jour et de la nuit pour avoir une meilleure impression du quartier.


 

Protégez-vous grâce à une inspection d’habitation
La maison magnifique du terrain qui est au coin peut vous sembler formidable. Elle pourrait toutefois cacher toutes sortes de défauts ennuyeux et chers à réparer, par exemple un toit avec des fuites, un câblage défectueux ou un sous-sol moisi.

Assurez-vous que votre maison est solide et sécuritaire, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur, avant de l’acheter. Un inspecteur d’habitation déterminera sa solidité structurelle et mécanique, identifiera les zones à problèmes, fournira une estimation des coûts de réparation et vous remettra un rapport. C’est une bonne chose que d’éviter les maux de tête et les problèmes ruineux qui peuvent transformer une maison de rêve en un gouffre à argent.

Si vous choisissez de procéder plus avant et d’acheter la maison avec les problèmes mis à jour par votre inspecteur, vous pouvez calculer le montant de votre offre en prenant en compte les éventuels travaux de réparation et de mise à niveau.

Les frais d’inspection varient selon la taille, l’âge et l’emplacement de la maison. Votre agent immobilier Royal LePage peut vous recommander une firme d’inspection renommée ou prendre les dispositions nécessaires pour faire inspecter votre propriété.

 

Quel est le type de propriété qui vous convient ?
Il existe trois types de propriétés : la propriété franche, la copropriété et la coopérative. Chaque type a ses avantages et ses inconvénients - Demandez à votre courtier immobilier de déterminer ce qui conviendrait le mieux à vos besoins et à votre style de vie.

La propriété franche
Les habitations en propriété franche procurent deux avantages majeurs : la liberté de choix et la protection de la vie privée. Compte tenu que vous êtes propriétaire du bâtiment et des sols, vous êtes libre de décorer et de rénover ce que vous voulez quand vous le voulez. Cependant, l’intégralité de l’entretien est à votre charge (intérieur et extérieur) - soyez par conséquent prêt(e) à passer du temps et à dépenser de l’argent sur votre maison.

La copropriété
Les habitations en copropriété sont généralement moins dispendieuses que les maisons individuelles à l’achat. Dans une copropriété, vous êtes propriétaire et responsable de l’intérieur de l’habitation. L’entretien du bâtiment et des sols est à la charge de l’association des copropriétaires, et il est financé par les frais mensuels payés par les locataires. L’inconvénient ? Les personnes qui résident en copropriété jouissent de moins de tranquillité que celles qui habitent en maisons individuelles, car elles doivent souvent se soumettre à des règles draconiennes en matière de bruit, d’utilisation des parties communes, de rénovations, etc.

Les coopératives
Les coopératives sont comme les copropriétés, à la différence qu’au lieu d’être propriétaire d’un logement, vous êtes propriétaire d’un pourcentage de la totalité du bâtiment. Un des inconvénients de la vie en coopérative est que si vous décidez de vendre vos parts et déménager, le conseil d’administration de la coopérative est en droit de rejeter l’offre de votre acheteur potentiel.